Where Wound Care & Infusion is a positive experience.

Opening Hours : Monday to Saturday - 8 am to 5 pm
  Contact : 1-702-968-2437 or 1-702-YOU-CIDS

All Posts in Category: thaifriendly inscription

Il ne souhaite pas imposer une lecon au lecteur mais il nous invite a consulter ses observations et ses reflexions

Il ne souhaite pas imposer une lecon au lecteur mais il nous invite a consulter ses observations et ses reflexions

Montaigne, des la premiere ligne de son introduction, precise de facon etonnante que le ?uvre est “de belle foi”, il ne ment pas. Du reste il n’ecrit nullement Afin de un simple lecteur ni pour une quelconque renommee mais Afin de sa propre famille. Depuis une certaine agression envers le lecteur, il n’a aucune consideration Afin de lui. Il precise beaucoup nos rapports qu’il veut entretenir avec lui, et aussi avec ses proches.

Texte de Au lecteur

Au Lecteur

C’est ici un livre d’excellente foi, lecteur. Cela t’avertit, des l’entree, que je ne m’y suis propose aucune fin, que domestique et privee. Je n’y ai eu nulle consideration de ton service, ni ma gloire. Mes forces ne sont jamais capables d’un tel dessein. Je l’ai voue a la commodite particuliere de les parents et amis : a ce que m’ayant perdu (ce qu’ils ont a faire bientot) ils y puissent retrouver aucuns traits de mes conditions et humeurs, ainsi, que avec ce possible ils nourrissent, plus altiere et plus vive, la connaissance qu’ils ont eue de moi. Si c’eut ete Afin de rechercher la faveur de l’univers, je me fusse mieux pare et me presenterais en une marche etudiee. Je veux qu’on m’y voie en ma facon simple, naturelle et ordinaire, sans contention et artifice : un procede moi que je peins. Les defauts s’y liront au vif, ainsi, ma forme naive, autant que la reverence publique me l’a permis. Que si j’eusse ete entre ces nations qu’on dit vivre i  nouveau sous ma douce liberte des premieres lois de nature, je t’assure que je m’y fusse reellement volontiers peint tout entier, ainsi, tout nu. Ainsi, lecteur, j’suis moi-meme la matiere du livre : ce n’est jamais raison que tu emploies ton loisir en un sujet si frivole et si vain. Adieu donc ; de Montaigne, votre premier de mars mil cinq cent quatre vingts.

Read More